Logo des Citadins
Laurie Couture-Dallaire (gauche) et Mélissa Roy (droite) retrouveront leur ancienne coéquipière Alexandra Brunelle, maintenant entraîneure adjointe chez les Citadins et anciennement capitaine de la formation du Rouge et Or.

Passer du rouge et bleu : Laurie Couture-Dallaire et Mélissa Roy arrivent à l’UQAM

14 mai 2019

Le terme « recrue » ne s’applique pas à Laurie Couture-Dallaire et Mélissa Roy qui rejoindront les rangs des Citadins dès l’automne 2019. En effet, les deux étudiants-athlètes ont déjà connu leur part de succès sur les circuits universitaires provincial et canadien. Mais c’était à l’autre bout de la 20, dans l’uniforme du Rouge et Or de l’Université Laval. Portrait de ces 2 joueuses de soccer qui passent du rouge au bleu pour leur dernière saison universitaire.

Encore l’hiver dernier, Laurie Couture-Dallaire portait les couleurs de l’Université Laval. À Québec, la jeune femme de 24 ans a connu une carrière couronnée de succès. Dès sa première année sur le circuit universitaire, en 2015, elle et sa troupe ont remporté la médaille de bronze au Championnat canadien U Sports. L’année suivante, c’est la médaille d’or qu’elles ont décrochée à cet ultime rendez-vous national. C’est de belle façon que Laurie a complété son passage avec le Rouge et Or, alors qu’à l’hiver 2019, son équipe a gagné la bannière de championnes RSEQ du circuit intérieur. Outre ces championnats, la jeune femme s’illustre individuellement, remportant des nominations parmi les étoiles du RSEQ et/ou du U Sports en 2017 et 2018.

Mélissa Roy a elle aussi connu un parcours fort inspirant. Durant ses 4 années à l’Université Laval, de 2014 à 2018, elle participe notamment à la conquête de deux médailles d’or (2014 et 2016) et d’une bronze (2015) en Championnat canadien, mais gagne aussi son lot d’honneurs individuels. En 2014, elle remporte non seulement le titre de Recrue de l’année RSEQ, mais aussi celui de Recrue de l’année U Sports. En 2015, elle mérite sa place sur les équipes d’étoiles provinciale et nationale, de même qu’en 2016 et 2017. À l’hiver 2018, elle complète son passage à l’Université Laval en remportant le titre de Joueuse par excellence du circuit intérieur du RSEQ. À l’automne 2018, Mélissa tente sa chance chez les pros : elle s’envole vers la France où elle porte les couleurs du FC Fleury qui évolue en première division.

« C’est une chance de pouvoir compter sur le bagage et le talent de ces deux filles-là. Elles savent comment gagner et elles savent ce qu’il faut pour gagner. Ça va aider notre équipe à progresser plus vite je crois. Je pense aussi qu’au niveau des personnalités, elles sont de beaux ajouts pour le groupe », a mentionné l’entraîneur-chef Citadins Alexandre Da Rocha.

Alors que leur curriculum vitae est déjà bien garni, c’est à l’UQAM que les deux filles ont décidé de venir jouer leur dernière année d’admissibilité. Avec un baccalauréat en communication en poche, Laurie avait envie de se créer un réseau de contacts dans la métropole tout en poursuivant ses études au DESS en marketing. Avec son baccalauréat multidisciplinaire de complété, Mélissa souhaite pour sa part parfaire ses compétences et elle se dirige dans le certificat en études féministes afin d’ensuite faire le saut au bac en travail social.

Évidemment motivées par la poursuite de leurs études, il faut aussi dire que les deux jeunes femmes voulaient plus que tout jouer leur dernière année d’admissibilité. « Je ne me voyais pas être aux études et ne pas jouer au soccer, sachant qu’il me restait une année », soulève Mélissa. « Je connais Alex, je sais ce qu’il propose comme style de jeu et j’aime ça. J’ai joué pour lui à la Coupe du monde au Kazakhstan et j’avais envie de rejouer pour lui », poursuit Laurie. Ajoutons que Mélissa connait aussi le style de l’entraîneur uqamien, elle qui a joué pour lui en 2012, alors qu’il était adjoint avec l’équipe canadienne féminine U20 à la Coupe du Monde FIFA qui se tenait au Japon.

Outre la proposition de jeu, c’est tout l’encadrement offert chez les Citadins qui a séduit les deux étudiantes-athlètes. « Toute la préparation autour du soccer est remarquable. La préparation physique, les tests, les outils d’évaluation de la performance : c’est quelque chose de super bien encadré et d’unique », ajoute Mélissa. 

Confiantes que leur expérience et leurs aptitudes pourront servir les Citadins, les deux joueuses de soccer s’attendent tout de même à devoir faire place au sein de l’équipe. « On s’embarque dans un nouveau défi. On sait qu’on va devoir faire notre place. Je suis sûre que tout va bien se passer et j’ai hâte de m’entraîner avec tout le groupe », ajoute Laurie qui connait déjà quelques membres de la formation.  « Pour ma part, je ne connais pas les filles de l’équipe. Je vais donc me laisser le temps d’arriver, prendre le temps de les connaître et faire ma place tranquillement », complète Mélissa.

À quoi s’attendent les deux principales intéressées pour le premier duel UQAM vs Laval? « C’est certain que ça va être drôle. Mais il y a un grand respect à travers la ligue envers l’UQAM. Tout le monde sait qu’elles [les Citadins] travaillent fort et ont une grande éthique de travail. En plus, les relations entre Laval et l’UQAM ont toujours été particulièrement bonnes. Et … comme toujours, je veux gagner, alors je ferai tout pour que l’UQAM gagne », ajoute Laurie avec un sourire moqueur.

Chose certaine, la formation féminine de soccer des Citadins n’aura jamais été aussi forte. « J’ai vraiment l’impression que ce sera notre meilleur alignement depuis mon arrivée. C’est un groupe plein de talent et les filles ont de l’expérience. On va avoir plus de profondeur et plus que jamais, on va pouvoir rivaliser avec tout le monde dans la ligue », explique l’entraîneur-chef.

Partagez

Le Centre sportif de l’UQAM,
domicile des citadins

Centre sportif
1212, rue Sanguinet
Montréal (Québec) H2X 3E7
Tél. : 514 987-7678
sports.uqam.ca

Ligues

  • Logo RSEQ
  • Logo U Sports