Le 10 janvier 2018

Alexandre Da Rocha nommé entraîneur-chef au Championnat du monde universitaire féminin de futsal

Alex Da Rocha A2017 pL’entraîneur-chef de la formation féminine de soccer des Citadins pourra ajouter une expérience impressionnante à son curriculum vitae : il vient d’être choisi entraîneur-chef de la formation qui représentera le Canada au prochain Championnat du monde universitaire féminin de futsal. Cette compétition internationale se tiendra du 19 au 26 août au Kazakhstan.

C’est en novembre dernier que le pilote a vu l’offre publié par le sport universitaire canadien (U Sports). « Quand j’ai vu l’offre du U Sports, j’ai tout de suite appliqué. Une semaine plus tard, je recevais la confirmation qu’on m’avait choisi comme entraîneur », a raconté l’uqamien.

Pas étonnant que le sport universitaire ait arrêté son choix sur lui. De 2014 à 2017, il a dirigé l’équipe féminine du Québec de futsal. De plus, son expérience internationale l’a démarqué des autres candidats. Rappelons qu’en 2012, Alexandre était entraîneur de l’équipe canadienne féminine à la Coupe du Monde U20 qui avait lieu en Chine.

Aussi tôt confirmé, Alexandre s’est concentré sur son recrutement. De 12 à 14 joueuses le suivront jusqu’au Kazakhstan et il compte bien les trier sur le volet en tenant compte d’une représentativité à l’échelle nationale. « En décembre, j’ai coordonné avec Kyt Selaidopoulos, entraîneur de l’équipe masculine nationale de futsal, deux séances de repérage. La première aura lieu au Nouveau-Brunswick, les 13 et 14 janvier, puis la seconde se tiendra en Colombie-Britannique les 3 et 4 février », mentionne le principal intéressé. Plus près de nous, Alexandre sera à la Coupe du Québec de futsal, à Québec, ce week-end. Puis, les 20 et 21 janvier, c’est à Laval qu’il se rendra pour assister au camp des équipes du Québec de futsal. Finalement, du 9 au 11 février, une séance ouverte aux intéressées du Québec et de l’Ontario à l’UQAM.

Quand on le questionne sur la probabilité que des joueuses de l’UQAM soient sélectionnées sur l’équipe canadienne, l’entraîneur est confiant. « Je vois bien une ou deux filles se tailler une place au sein du groupe ».

Non seulement Alexandre est responsable du recrutement des joueuses, mais il doit aussi recruter son équipe d’entraîneurs. Si son adjoint n’est pas encore confirmé, l’entraîneur des gardiens l’est : Vincent Cournoyer, entraîneur des équipes du Québec de futsal senior, sera responsable des gardiens. Du côté médical, c’est Charlotte Vallière-Villeneuve, qui accompagnera le groupe au Kazakhstan.

SI le recrutement du groupe semble hâtif, les choses vont débouler rapidement, alors que c’est le 5 mars que l’entraîneur-chef doit déposer la liste complète de son équipe au U Sports.

Les joueuses intéressées à joindre les rangs de la formation canadienne qui participera Championnat du monde universitaire de futsal au Kazakhstan du 19 au 26 août prochain sont invitées à communiquer avec l’entraîneur-chef : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .